L’astrologie sidérale : intimement liée aux constellations

L’astrologie sidérale s’accoude sur le zodiaque des étoiles. L’astrologie sidérale se fond sur les constellations, les étoiles fixes. Qu’est-ce que l’astrologie sidérale ? Ce système d’astrologie est surtout pratiqué par les pays asiatiques.

L’Astrologie sidérale.

L’astrologie sidérale divise le zodiaque en 12 signes, ayant chacun 30 degrés. Pour pouvoir faire le calcul des horoscopes, il faut prendre en compte la constellation du soleil, de mercure, vénus, la Terre et Mars. L’heure et la situation géographique permettent de faire le calcul réel de l’endroit où se trouve le soleil, en se référant, grâce à l’ensemble des étoiles. Les sidéra listes considèrent les constellations comme étant le vrai zodiaque. L’astrologie sidérale est la seconde et celle-ci est basée sur les étoiles fixes. Ce sont surtout les anciens astrologues qui pratiquaient cette astrologie sidérale. Elle est encore employée dans certains endroits, mais elle n’est pas la première sur la liste. L’astrologie sidérale est différente de la première astrologie, par un décalage de 24 degrés. Le soleil prend une grande partie dans l’horoscope du bélier, mais il séjourne dans la constellation des poissons. Les décalages sont surtout dus au déplacement des étoiles fixes. En astrologie, on considère que les 12 signes du zodiaque ont le même rythme et ont une taille similaire l’un comme l’autre. Le degré 0 est appelé le point vernal et 0 degré Bélier.

Les horoscopes.

Le zodiaque débute à l’équinoxe du printemps, notamment, le 21 mars. Les astrologues ont compté 12 signes du zodiaque, mais en réalité, il y en a en tout 13, qui est le serpentaire. Ce nouvel horoscope se trouve entre le scorpion et le sagittaire. Le bélier est le tout premier signe sur la liste, car celui-ci est l’équinoxe du printemps. Il débute le 21 mars et s’achève le 20 avril. Ensuite vient le taureau, du 21 avril au 21 mai, gémeaux, du 22 mai au 21 juin, cancer, 22 juin au 22 juillet, Lion, 23 juillet au 22 aout, vierge, 23 aout au 22 septembre, Balance, 23 septembre au 22 octobre, Scorpion, 23 octobre au 22 novembre, le treizième signe qui est le serpentaire, sagittaire, du 23 novembre au 21 décembre, Capricorne, du 22 décembre au 20 janvier, Verseau du 21 janvier au 18 février et enfin le poisson, du 19 février au 20 mars. Dans les signes du zodiaque, on considère le mois de mars, comme étant le tout premier mois de l’année.

Les planètes influencent le zodiaque.

Les 10 planètes constituent l’astrologie influence astres. La position des 10 planètes, notamment, le Soleil, la Lune, le Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton, jouent un rôle important dans le signe du zodiaque. La spécificité de ces planètes permet d’identifier ce qui ira le mieux avec un individu. Leur position est une méthode pour pouvoir mieux comprendre les comportements et les choix d’une personne. On peut ainsi voir quel signe est compatible avec quel signe. Les liens entre les signes du zodiaque et les planètes sautent aux yeux. Chaque planète a sa particularité pour pouvoir influencer plusieurs horoscopes en même temps. Le bélier est caractérisé par Mars, comme le scorpion, mais le scorpion est également influencé par la planète Pluton, taureau et Balance par Vénus, gémeaux et vierge par Mercure, cancer par la lune, lion par le soleil, sagittaire par Jupiter, Capricorne par Saturne, Verseau par Uranus et enfin poisson par Neptune.
L’astrologie sidérale s’accorde avec le zodiaque des étoiles. Celle-ci est surtout basée par la constellation ou les étoiles fixes. Il existe 12 horoscopes qui sont similaires à 30 degrés. Entre astrologie sidérale et tropicale, il y a un décalage de 24°. L’astrologie sidérale prend en considération les constellations. Il existe un lien important entre l’astrologie sidérale et les étoiles fixes.

Trouver un spécialiste du matériel d’astronomie professionnel
Comment l’astrologue utilise-t-il une carte du ciel ?